Danse de salon

Le terme danses de salon est le terme utilisé, après 1950, pour différencier les danses existantes du Rock'n Roll naissant. Ce sont les danses pratiquées dans les salons, bals, soirées, guinguettes et thés dansants.

Elles se regroupaient, à l'époque sous deux appellations : « danses anciennes et classiques » et « danses modernes ». Elles pouvaient être collectives, se danser à deux ou en solo.

Aujourd'hui, pratiquée par de très nombreux amateurs, elle fait également l'objet de nombreux concours souvent professionnels, particulièrement pour la variante très compétitive de la danse sportive.

Les danses de salon sont le plus souvent issues de danses traditionnelles ou folkloriques de rythmes et de pas caractéristiques, provenant de diverses régions ou pays. Au cours du temps, des modes et des générations, chacune d'elles évolue, se transforme, s'entrecroise, donnant de nouvelles variantes, créant de nouveaux mouvements.

Leurs origines sont donc diverses et chaque région du monde a pu développer des danses de salon devenues universelles, comme :
- en Europe centrale : la valse, la polka, la mazurka ;
- en France : la sauteuse, la java, la valse musette, le bebop ;
- dans les pays anglo-saxons : le quick step, le slow fox, le foxtrot, le boston, les swings ;
- en Espagne : le paso doble, le boléro, la séguédille, le flamenco, la sévillane ;
- en Uruguay et Argentine : le tango ;
- à Cuba et au Brésil : le cha-cha-cha, la salsa, la samba, la rumba, le mambo la lambada, le zouk, le forró, la pagode ou la samba de Gafieira ;

Ces danses sont encore aujourd’hui les danses les plus pratiquées dans les bals, thés dansants et autres guinguettes. La valse, le tango et le paso doble ont connu des variantes musettes dans la première moitié du xxe siècle : valse musette, tango musette et paso musette.

Avec les danses rock/swing apparues en 1950 et les danses latino apparues après 1950, elles font partie des danses de société.

Depuis quelques années les danses de salon ont été "modernisées" grâce à diverses émissions de télévision telles que Danse avec les stars, So You Think You Can Dance...

Danses standard
- Valse lente (ou valse anglaise)
- Valse viennoise
- Tango (de salon) (différent du tango argentin). Le tango est bien une danse standard et non pas une danse latine.
- Quickstep
- Slow fox

Particularités des danses standard :
- Elles se dansent en avançant le talon à chaque nouveau pas.
le couple est en position fermée (= les deux partenaires sont fermement en contact avec ce que l'on appelle un "cadre"), car une partie du guidage du danseur se fait via le corps. Notamment le démarrage. C'est cette position en contact qui a fait scandale au xixe siècle lors du développement de la valse.
Il est interdit d'ajouter ses propres figures aux figures codifiées.

Technique
La danse se décompose en :
- Un « pas de base » qui est uniquement généré par les jambes. Ce pas de base est généralement calé sur la musique (3 temps pour la valse, 4 temps pour le paso doble, cha-cha-cha, 8 pour le lindy…)
- Des mouvements de corps, appelés « passes » ou « enchaînements », guidés par un des danseurs. Ces mouvements commencent sur le premier temps du pas de base et s'étalent généralement sur toute sa durée (mais peuvent parfois déborder comme en rock)
- Une posture, un style adapté à la danse (toréador en paso, swing en lindy, spectacle en rock acrobatique…)

Une danse suit la musique. Aussi on pourra remarquer des arrêts (breaks) pour certaines d'entre elles : les deux danseurs s'arrêtent simultanément de danser quand il y a une pause dans la musique. On pourra aussi apercevoir l'interprétation des danseurs, qui communiquent entre eux et avec la musique.

Enfin, certains danseurs mettent souvent de l'application dans les finaux pour s'arrêter en même temps que la fin d'un morceau. Cet arrêt est facilité sur les musiques dont la phrase musicale se fait sur un nombre particuliers de mesures musicales. C'est par exemple le cas de la valse, qui bien qu'à 3 temps, comporte toujours des phrases musicales de 8 mesures.

La plupart des danses de salon se dansent selon une ligne de danse pour faciliter le déplacement des couples dans la salle. À l'exception du cha-cha, de la rumba et du jive qui ignorent cette notion.

Quelques films sur la danse de salon
L'Acrobate de Jean-Daniel Pollet (1976)
Le Bal d'Ettore Scola (1983)
Dirty Dancing d'Emile Ardolino (1987)
Ballroom Dancing de Baz Luhrmann (1992)
La Leçon de tango de Sally Potter (1998)
Shall We Dance? de Peter Chelsom (2004)
Dance with Me de Liz Friedlander (2006)

Saison 2020/2021 
Professeure : Hélène
Mercredi à 20h15 : Adultes